NALLET Jean, René

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 3 juin 1923 à Jasseron (Ain), mort en action le 1er septembre 1944 à Saint-Etienne-du-Bois (Ain) ; câbleur ; résistant de l’armée secrète (AS) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Jean Nallet exerçait le métier de câbleur. Il entra dans la Résistance en 1943 avec son frère André à la Compagnie Lesveque avec le pseudonyme "Yan". Il fut arrêté le 25 avril 1944 et incarcéré au Fort de Montluc, à Lyon. Condamné à mort, il s’évada et rejoignit l’armée secrète au Groupe franc Pontcarral de la Compagnie Danton. Il fut tué au combat dans une embuscade contre les Allemands le 1er septembre 1944 à Saint-Etienne-du-Bois (Ain), sur la RN 83, au lieu-dit Les Chatonnières.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux morts, à Jasseron et le monument commémoratif, à Saint-Étienne-du-Bois (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article220020, notice NALLET Jean, René par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 1er novembre 2019, dernière modification le 1er novembre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance en ligne, Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Musée de la Résistance Nantua, La compagnie Danton.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément