BORCIER Lucien, Pierre

Par Michel Germain

Né le 22 novembre 1926 à Seyssel (Haute-Savoie), exécuté sommairement le 11 février 1944 à Seyssel ; cultivateur ; résistant.

Fils de Joseph Borcier*, négociant en bestiaux et de Jeanne Colette Simian, Lucien Bordier était également le neveu du boucher François Borcier*.
Le 10 février 1944, la Wehrmacht investit toute la rive droite du Rhône entre Génissiat, Chanay au nord et Anglefort au sud, ainsi que Seyssel Haute-Savoie. Elle vint en bras armé de la Gestapo. Celle-ci, dirigée par Klaus Barbie et bien guidée par certains miliciens du cru, recherchait activement les « terroristes » et notamment François Bovagne. La Gestapo s’installa à l’hôtel du Commerce. Durant trois jours arrestations et exécutions se multiplièrent. Les personnes arrêtées furent rassemblées dans le groupe scolaire de Seyssel. La Gestapo procèda à des exécutions sommaires.
Lucien Borcier fut arrêté, avec son père Joseph le vendredi 11 au domicile de ses parents, au hameau de Mérald, où il était officiellement cultivateur. Le soir, les Allemands emmenèrent Joseph, son fils, son frère François et le commis boucher François Ferrouillet* à sa ferme. Ils ordonnèrent à sa mère de partir avec sa petite sœur Christine (12 ans), puis ils abattirent sauvagement leurs prisonniers. La ferme fut pillée puis incendiée.
René Laplace*, employé dans l’entreprise de Coissard, avait été exécuté dans la matinée. Avant de quitter la commune, les nazis exécutèrent encore Robert Bonfils*, Francis Terrier*, Joseph Innocenti*, Manuel Palomino*, Louis Mathieu* et un inconnu.
De nombreuses personnes furent déportées et certaines ne reviendront pas dont Marie Borcier* et sa fille Simone*, Henri Chautagnat* et Charly Vincent*. Le drame de Seyssel fait 15 victimes.
Pierre Lucien Borcier fut reconnu « Mort pour la France » 27 octobre 1945 et homologué Interné Résistant. Il figure sur le monument aux morts de la commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article220140, notice BORCIER Lucien, Pierre par Michel Germain, version mise en ligne le 6 novembre 2019, dernière modification le 6 novembre 2019.

Par Michel Germain

SOURCES : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — Service historique de la Défense, Vincennes, GR 16 P 73323 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément