DELÉPINE Jeannette [née PORQUET Jeannette]

Par Jacques Girault

Née le 2 décembre 1911 à Quend (Somme), morte le 7 mai 1980 à Camon (Somme) ; institutrice ; militante communiste de la Somme.

Fille d’un instituteur mort au front pendant la Première Guerre mondiale, Jeannette Delépine reçut une instruction catholique. Pupille de la Nation, elle entra à l’École normale d’institutrices d’Amiens et devint institutrice dans la Somme, à Flixecourt, à Beaucourt-sur-l’Hallue.

Elle épousa en septembre 1931, Charles Delépine, instituteur originaire de la région parisienne. Le couple eut trois enfants, dont Jean, futur militant communiste. Devenue directrice de l’école Saint-Roch, école annexe de l’École normale de filles à Amiens, elle adhéra au Parti communiste français en 1962. Candidate au conseil général dans le canton Amiens-Sud Ouest en 1967, au premier tour, arrivée en deuxième position avec 3 375 voix sur 21 576 inscrits, elle fut battue par le candidat socialiste après avoir obtenu 7 309 voix.

Jeannette Delépine était alors membre du bureau départemental de France-URSS.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article22017, notice DELÉPINE Jeannette [née PORQUET Jeannette] par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 28 octobre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Renseignements fournis par le fils de l’intéressée.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément