FRAUCHOT Ernest

Par Jean Belin

Né le 10 juin 1872 à Dijon (Côte-d’Or), mort le 16 février 1929 à Dijon ; employé des Tramways à Dijon ; syndicaliste CGT de la Côte -d’Or

Fils de Jean-Baptiste Frauchot, employé des chemins de fer, puis vigneron, et de Joséphine Guillaume, Ernest Frauchot (Frochot dans déclaration du syndicat et fiche militaire), qui fut vigneron avec ses parents à Fontaine-lès-Dijon (Côte-d’Or), entra à la compagnie des Tramways électriques de Dijon en 1901. Il fut président à sa re-fondation de la Chambre syndicale des employés des tramways et similaires de la Compagnie des transports dijonnais le 1er juillet 1912, le secrétaire fut Félix Bardollet. Le syndicat compta à cette date 69 adhérents. Le syndicat qui fut créé le 21 mai 1901 cessa de fonctionner après le départ de son président fondateur, Wannemarcher. Il fut mobilisé en août 1914 et renvoyé dans son foyer en janvier 1915. Ernest Frauchot se maria avec Angèle Jarlaud, couturière, le 9 janvier 1899 à Saulon-la-Rue (Côte-d’Or) et eurent deux enfants, Andrée et Jules. Domicilié rue des Bourrôches à Dijon lors de son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article220184, notice FRAUCHOT Ernest par Jean Belin, version mise en ligne le 26 novembre 2019, dernière modification le 11 mars 2020.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. Municipales de Dijon, sous-série 7F. — Arch. Départementales de la Côte-d’Or, état civil, fiche de recrutement militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément