BOUVARD Alfred, Léon

Par Michel Germain, Dominique Tantin

Né le 15 mai 1906 à Saint-Maurice de Rumilly (Haute-Savoie), mort en action le 18 janvier 1944 à Annecy-le-Vieux, auj. Annecy (Haute-Savoie) ; chauffeur de cars ; résistant du réseau Le Coq Enchaîné.

Alfred Bouvard était le fils de Louis Jean Marie Bouvard, cultivateur, et de son épouse Marie Lalliard.
Chauffeur de cars à l’entreprise Gruffy, il était également membre actif du réseau de résistance « Le Coq enchaîné », groupe issu de Franc-Tireur, actif dans le Rhône et la Loire, avec une antenne en Haute-Savoie.
Le matin du 18 janvier 1944, il conduisait, à bord d’une 202 Peugeot, Richard Andrès* à Thônes afin de récupérer un poste émetteur. Puis les deux résistants se rendirent à Nâves, chez Pierre Sadaoui, où ils rencontrèrent Rodrigue Perez, qui avec eux s’occupait des Espagnols passés à la Résistance. Après quoi, ils redescendirent sur Annecy.
Mais entre-temps, la Milice - prévenue par qui ? – avait établi un barrage à Alex et un autre au hameau de l’ancienne gare du tramway de Sur-les-Bois, à Annecy-le-Vieux. Les Allemands relevèrent les miliciens dans la journée. Vers 17 heures 30, la 202 déboucha face au barrage allemand. Les soldats ouvrirent le feu avec deux mitrailleuses. Richard Andrès et Léon Bouvard furent tués sur le coup. (Mémorial de l’oppression 3808 W 1366).
Alfred Léon Bouvard fut reconnu « Mort pour la France » le 19 octobre 1945, (dossiers n° 48 168 et 84 016) et homologué FFI.
Une stèle a été érigée à l’emplacement de l’embuscade (carrefour restructuré en 2006) et une cérémonie a lieu chaque mois de janvier à ce lieu-dit « Sur-les-Bois » commune d’Annecy-le-Vieux. Une plaque rappelle également son sacrifice dans sa commune natale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article220231, notice BOUVARD Alfred, Léon par Michel Germain, Dominique Tantin , version mise en ligne le 8 novembre 2019, dernière modification le 26 septembre 2021.

Par Michel Germain, Dominique Tantin

SOURCES : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — Mémoire des Hommes. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 85101 et Caen SHD/ AC 21 P 733563 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément