BROISIN Clément, François

Par Michel Germain

Né le 24 avril 1911 à Ayze (Haute-Savoie), exécuté sommairement le 15 juin 1944 à Vieugy, commune de Seynod, auj. Annecy (Haute-Savoie) ; mécanicien automobile ; résistant dans l’Armée secrète (AS).

Clément Broisin était le fils de Jean Antoine Broisin et de Clémentine Demessaz son épouse. Clément épousa Alice Marguerite Baillard et s’installa à Cruseilles. Mobilisé en 1939, puis libéré des obligations militaires en 1940, il reprit son activité de mécanicien auto jusqu’en avril 1942. A cette époque, du fait de la guerre il n’y avait plus de travail dans cette branche. Il trouva alors un emploi de chauffeur pour l’exploitant forestier Marcel Challande*.
Il fit partie de l’Armée Secrète du secteur de Saint-Julien-en-Genevois et grâce à sa profession, il transporta des résistants et des matériels divers interdits, pour la Résistance.
Il fut arrêté au Noiret, en même temps que son patron et les deux bûcherons Robert Persoud* et Raymond Raphin*, le 9 juin 1944 vers 6 heures du matin. Les Allemands avaient probablement agi sur dénonciation. Ils furent emmenés au château des ducs de Nemours à Annecy. Sa mère put l’apercevoir deux fois d’une maison située dans la rue d’en face.
Il fut exécuté le 15 juin 1944 à Vieugy (ex-commune de Seynod). (Mémorial de l’oppression 3808 W 1537) avec quatorze autres résistants.
Il est inhumé à Cruseilles. Une stèle, dont l’emplacement a varié eu égard aux vicissitudes routières, est élevée au Noiret (Cruseilles). Déclaré « Mort pour la France » le 17 octobre 1945, il fut homologué FFI et Interné résistant. Il figure sur la plaque apposée sur la façade de la mairie et sur le monument aux morts de sa commune natale, ainsi que sur celui de Cruseilles. Son frère, Gabriel Henri * trouvera la mort à son retour de déportation.

Vieugy, ex-commune de Seynod, auj. Annecy (Haute-Savoie), 15 juin-10 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article220405, notice BROISIN Clément, François par Michel Germain, version mise en ligne le 13 novembre 2019, dernière modification le 27 novembre 2022.

Par Michel Germain

SOURCES : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 92390 et Caen SHD/ AC 21 P 718155 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément