FÈVRE René

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 7 juillet 1923 à Pontoux (Saône-et-Loire), mort en action le 7 août 1944 à Saint-Martin-en-Bresse (Saône-et-Loire) ; manœuvre ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

René Fèvre était le fils de Jean, ouvrier agricole et de Marie Claudine Fèvre, domiciliés à Pontoux puis Frontenard. Il était célibataire et exerçait le métier de manœuvre. Il était domicilié à Frontenard.
Il entra dans la résistance aux Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Il fut tué dans un engagement avec l’ennemi le 7 août 1944 à vingt heures sur le chemin de grande communication, dans la forêt d’Osnard, commune de Saint-Martin-en-Bresse (Saône-et-Loire) en compagnie de Gilbert Guerret.
L’acte de décès fut dressé le lendemain sur la déclaration de Gabriel Jallet, garde champêtre à Saint-Martin-en-Bresse (Saône-et-Loire).
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte de décès où il est mentionné comme combattant des FFI.
Son figure nom sur le monument aux morts, à Frontenard et sur le monument commémoratif de la Résistance, à Louhans (Saône-et-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article220492, notice FÈVRE René par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 16 novembre 2019, dernière modification le 16 novembre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément