CHAUTEMPS Pierre, Joseph

Par Jean-Luc Marquer

Né le 4 mars 1872 à Givors (Rhône), mortellement blessé le 29 août 1944 à Saint-Barthélémy (dit de-Beaurepaire, Isère), mort le 2 septembre 1944 à Roybon (Isère) ; cultivateur ; victime civile

Pierre, Joseph Chautemps était le fils de Pierre et d’Euphrosine Émery.

Il effectua son service militaire au 96ème régiment d’infanterie entre novembre 1893 et octobre 1896.

Il épousa Marie, Louise Dorier. La famille habitait Saint-Barthélémy ( dit de-Beaurepaire, Isère) où Pierre Chautemps était cultivateur.

Mobilisé en 1914, il fut rapidement réformé car il avait été amputé de quatre orteils au pied droit.

Le 29 août 1944, quatre chenillettes allemandes passèrent en trombe dans le village de Saint-Barthélémy. Dans chacun de ces engins trois soldats munis d’armes automatiques tiraient sans arrêt sur les maisons et les gens qu’ils apercevaient.

Pierre Chautemps, qui se trouvait dans sa maison, sise au bourg, avait laissé la porte entr’ouverte. Une balle explosive l’atteignit à la cuisse droite qu’elle déchiqueta. Faute de soins, la gangrène se déclara et il décéda quatre jours plus tard à l’hôpital de Roybon (Isère) où il avait été transporté pour être amputé.

Son corps fut ramené à Saint-Barthélémy et enterré dans le cimetière communal.

Il obtint la mention "Mort pour la France"

Son nom figure sur le monument aux morts de Saint-Barthélémy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article220573, notice CHAUTEMPS Pierre, Joseph par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 27 novembre 2019, dernière modification le 3 mai 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, Mémorial de l’Oppression : 3808W 436. — AVCC Caen : 21 P 324844. — Arch. Dép. Isère, RMM : 11NUM/1R1246_05. — Mémorial GenWeb. — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément