VACHER Léon, Joseph

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 21 novembre 1904 à Lyon (Rhône), mort en action le 2 septembre 1944 à Dagneux (Ain) ; mécanicien ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Léon Vacher était le fils de Joseph et de Joséphine Jacob. Il était marié avec Cécile Ferraris. Il exerçait le métier de mécanicien.
Il entra dans la Résistance aux Forces françaises de l’intérieur (FFI) des maquis de l’Ain afin de participer aux combats de la Libération.
Il fut tué à l’ennemi lors de la bataille de Meximieux et décéda le 2 septembre 1944 à 22h30 en bordure de la route nationale, à Dagneux (Ain).
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte de décès le 10 septembre 1945.
L’acte de décès précise qu’il était soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI) mais le dossier n° 581657 au SHD Vincennes ne porte pas la mention d’homologation.
Son nom figure sur la stèle commémorative du camp Didier, à Mionnay et sur le monument aux morts, à Miribel (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article220624, notice VACHER Léon, Joseph par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 novembre 2019, dernière modification le 26 novembre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— Informations transmises par la mairie de Dagneux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément