PICHOT Robert [pseudonyme dans la résistance : Jacquenord]

Par Eric Panthou

Né le 19 septembre 1910 à Chambon-sur-Voueize (Creuse), mort au combat le 20 juin 1944 à Anterrieux (Cantal) ; peintre en bâtiment ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils de François Marie, ouvrier mineur et Marie Mélanie Dubest, Robert Pichot fut adopté par la Nation le 5 juin 1919. Il se maria le 15 avril 1933 à Felletin (Creuse) avec Marie Antoinette Besson.
Il était peintre en bâtiment dans l’entreprise Bellon à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), où il habitait 15 rue Saint-Dominique . Le couple eut trois enfants, nés entre 1935 et 1943.

Il rejoignit les FFI fin mai 1944, répondant à l’appel à rejoindre le Mont-Mouchet, lancé par le Colonel Gaspard.
Sous le nom de guerre de Jacquenord ou Jacques Nord et le grade d’adjudant-chef, il intégra La 7éme compagnie commandée par Henri Fournier (chef cantonal des Mouvements Unis de la Résistance). Il était membre de la 3éme section, 3éme groupe.
La Compagnie reçoit l’ordre le 13 juin de défendre la route départementale N°989 "Chaudes Aigues-Fournels". De violents combats vont avoir lieu ici le 20 juin 1944 où une centaine de maquisards vont trouver la mort dans ce qu’on dénomme le Réduit de la Truyère. Robert Pichot fut tué (blessé et achevé) sur le versant de Pradels, commune d’Anterrieux, alors qu’il était sous les ordres du commandant Joseph Guignet alias Puichonet. Son corps fut retrouvé quelques jours plus tard avec dans les mains la photo de ses enfants.

C’est un jugement du tribunal civil de Saint-Flour le 6 décembre 1944 qui a fait office d’acte de décès, transcrit sur l’état-civil d’Anterrieux le 21 février 1945.

Reconnu “Mort pour la France”, il a été homologué FFI adjudant-chef de la 7ème Compagnie du Mont-Mouchet pour la période du 25 mai au 20 juin 1944. Le 13 avril 1953, il a reçu la carte de combattant volontaire de la Résistance (CVR) à titre posthume.

Son nom figure sur le Monument d’Anterrieux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article220748, notice PICHOT Robert [pseudonyme dans la résistance : Jacquenord] par Eric Panthou, version mise en ligne le 1er décembre 2019, dernière modification le 9 juin 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 2546 W 8309. Dossier demande attribution carte CVR pour Robert Pichot .— Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 .— SHD Vincennes, GR 16 P 475941. Dossier Robert Pichot. — AVCC Caen, AC 21 P 133546. Dossier Robert Pichot (non consulté) .— La 7ème Compagnie : du Mont-Mouchet... à la Truyère, Musée de la Résistance d’Anterrieux, 3éme édition modifiée, 2004. — Mémorialgenweb .— http://chronos.over-blog.com/2017/05/livre-d-or-des-creusois-morts-en-deportation.htm .— état-civil.

Version imprimable Signaler un complément