TRAVET Roger, Louis

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 18 juin 1920 à Paris (XIIIe arr .), mort en action le 20 août 1944 à Paris (XIIIe arr.) ; chauffeur ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Roger Travet était le fils de Louis Théodore et de Françoise Marie Dolle. Il était marié avec Émilienne Céline Granell et domicilié rue du Chemin de Fer, à Cachan (Seine, Val-de-Marne). Il exerçait le métier de chauffeur.
Il entra dans la Résistance aux Forces françaises de l’intérieur à Paris et participa aux combats de la Libération. Il fut peut-être parmi les FFI tués au cours du combat du Jardin des Plantes, à Paris le 19 août 1944. Il décéda de ses blessures le 20 août à treize heures à l’hôpital de la Salpêtrière, 47 boulevard de l’Hôpital, à Paris (XIIIe arr.)
L’acte de décès fut dressé le 21 aout sur la déclaration de Jean Maume, 48 ans, employé de l’hôpital.
Il obtint la mention « Mort pour la France » (Avis du ministère des Anciens combattants en date du 6 octobre 1947) et fut homologué comme soldat des Forces française de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument commémoratif aux Héros FFI, à Cachan (Val-de-Marne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221057, notice TRAVET Roger, Louis par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 décembre 2019, dernière modification le 11 décembre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément