SERVAGNAT Henri, Antoine [pseudonyme dans la résistance : Babille]

Par Eric Panthou

Né le 17 février 1910 à Billom (Puy-de-Dôme), mort au combat à Pinols le 11 juin 1944 à Pinols (Haute-Loire) ; cultivateur ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils de Guillaume et d’Élise, née Fournerie, Henri Servagnat habitait Billom (Puy-de-Dôme) où il était cultivateur. Il épousa Maria, née Auzance. Ils eurent deux enfants.
Il rejoignit la 14e compagnie FFI du Mont-Mouchet à compter du 25 mai 1944. Il fut ravitailleur à la 4ème section de mitrailleuses. Lors de la bataille du Mont-Mouchet, entamée le 10 juin, sa section, postée sur la route de Pinols, a été aux trois quart encerclée par l’ennemi et parvint à tenir une partie de la journée pour permettre le repli de leurs camarades. C’est dans ce cadre, lors des combats du crépoux, commune de Pinols, qu’Henri Servagnat fut tué le 11 juin 1944.

Reconnu Mort pour la France, il a été homologué FFI pour la période du 25 mai au 11 juin 1944.
Le 26 mars 1954, il a reçu à titre posthume la carte de combattant volontaire de la Résistance (CVR). Il a reçu la médaille militaire (JO du 27/12/1950).

Son nom figure sur le monument commémoratif 1939 et AFN à Billom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221107, notice SERVAGNAT Henri, Antoine [pseudonyme dans la résistance : Babille] par Eric Panthou, version mise en ligne le 12 décembre 2019, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Eric Panthou

Sources : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 2546 W 9139. Dossier demande attribution carte CVR pour Henri Sergnagnat .— SHD Vincennes, GR 16 P 546293. Dossier Henri Servagnat (non consulté) .—Rispal Manuel, Tout un monde au Mont-Mouchet .— Mémorialgenweb .— état-civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément