LIZET Émile, Raoul

Par Patrick Bec

Né le 13 mars 1924 à Rouffiac, commune de Saint-Simon (Cantal), tué au combat le 10 juin 1944 à Pinols (Haute-Loire) ; résistant au sein des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Emile, Raoul Lizet était le fils de Louis, Emile Lizet, cultivateur né en 1887 et de Marie, Julie Redond, née aux Bessons (Lozère), mariés à Paris 12ème le 11 décembre 1920. Emile Lizet avait une sœur née en 1921 à Rouffiac.
Avec quatre autres jeunes aurillacois, Pierre Bergoin, Henri Lacroix, Pierre Andrieux et Pierre Pioton, il répondit à l’appel à rejoindre en masse le Mont-Mouchet.

« Le réduit du Mont-Mouchet subit dans l’après-midi du 10 juin 1944 une attaque venue de trois directions. Du Puy vers Saugues, de Saint-Flour vers Clavières et du nord vers Pinols. Les 450 assaillants venus du nord par Langeac étaient en vue de Pinols vers 16 h 30 - 17 heures. Après avoir tiré sur le bourg pour déceler une éventuelle riposte (une victime civile) la colonne dépassa Pinols à 18 heures et engagea le combat vers 18 h à 2 km à l’ouest de Pinols au carrefour des routes du Mont-Mouchet et de Védrines-Saint-Loup. La marche de cet élément était connue à la maison forestière (QG du maquis). A 14 heures les responsables avaient demandé aux "Truands" de se porter au devant des assaillants. 32 volontaires sous le commandement du lieutenant Malaise (dit Fred) quittèrent le Mont-Mouchet pour prendre position au carrefour de Pinols. Quelques jeunes aurillacois les voyant passer près de leurs positions et désireux d’en découdre se joignirent à eux. Le combat s’engagea donc au carrefour vers 18 h et dura plus de 2 heures. A 20 h 30 une mitrailleuse s’enraya. Les Truands qui se battaient courageusement et qui ne s’étaient pas ménagé de voie de repli furent encerclés par une troupe plus nombreuse, mieux armée, plus aguerrie, et qui ne comptait ici aucun volontaire de l’Est. Quand le jour s’éteignit 20 à 22 maquisards gisaient autour du carrefour. » (Martres)

C’est lors de ce combat de Pinols qu’Émile, Raoul Lizet fut tué le 10 juin 1944. Il avait 20 ans.

Il a été déclaré "Mort pour la France".

Le nom de Emile, Raoul Lizet figure sur la sépulture collective d’Aurillac, ainsi que sur le monument aux Morts de Saint-Simon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221109, notice LIZET Émile, Raoul par Patrick Bec, version mise en ligne le 13 décembre 2019, dernière modification le 2 mai 2021.

Par Patrick Bec

SOURCES : SHD Vincennes, dossier de résistant de Emile, Raoul Lizet : GR 16 P 374179 (non consulté) .— AVCC, dossier Emile, Raoul Lizet : AC 21 P 79666 (non consulté) .— Eugène Martres, Le Cantal de 1939 à 1945 - Les troupes allemandes à travers le Massif Central, Cournon, De Borée 1993 .— Favier, Lieux de mémoire et monuments du souvenir, Albédia, Aurillac 2007 .— Manuel Rispal, Tout un monde au Mont-Mouchet, Ytrac, éditions Authrefois, 2014 .— MémorialGenWeb .— État civil (AD 15).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément