CAMAILLAT Marie-Louise

Militante communiste de Limoges (Haute-Vinne) puis d’Aubervilliers (Seine, Seine-Saint-Denis) ; compagne de Charles Tillon.

C’est à Limoges que Charles Tillon fit la connaissance de Marie-Louise Camaillat, dite Colette, une ouvrière porcelainière, qui devint sa compagne
Pendant l’Occupation, la police qui ne possédait pas sa photo, cherchait à la localiser : "dernier domicile connu 15, avenue de Saint-Denis à Aubervilliers, maîtresse de Tillon, militante active de l’ex-Partie communiste."
Il l’épousa en janvier 1947 à Limoges. Elle mourut la même année, lui laissant leurs deux enfants (Jean et Jacques).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221112, notice CAMAILLAT Marie-Louise, version mise en ligne le 12 décembre 2019, dernière modification le 12 décembre 2019.

SOURCES : Fiche de police pendant l’Occupation. — Notice de Charles Tillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément