LE BARON Adèle, Marie, née DEMON

Par Jean-Jacques Doré

Née le 7 septembre 1881 à Rennes (Ille-et-Vilaine) ; ouvrière de la couture ; secrétaire du syndicat unitaire (CGTU) de l’Aiguille de Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) de 1922 à 1925 ; communiste.

Fille d’un charpentier et d’une ménagère, Adèle Demon travailla quelques années à Paris où elle se maria le 13 décembre 1902 avec Émile Le Baron dans le 18e arr. Arrivée à Rouen au début de la guerre, elle milita, dès sa création en 1915, au syndicat CGT de l’Aiguille de Rouen dirigé par Suzanne Lion et Amélie Angot.

Elle se fit connaître au moment des grandes grèves de la confection et du textile de l’agglomération rouennaise en mai-juin 1917. Le 31 mai, elle était en tête d’un cortège de midinettes qui chantaient la Marseillaise et scandaient "On s’en fout on aura nos vingt sous".

Élue secrétaire du syndicat de l’Aiguille de Rouen lorsque les minoritaires prirent le contrôle de l’organisation début 1921, elle adhéra peu après à la SFIC (Parti communiste). Reconnue pour son dynamisme et ses qualités d’oratrice, Victor Engler fit appel à elle pour siéger au bureau minoritaire de la Bourse du Travail de Rouen en octobre 1921 qui comprenait Jean Germain (secrétaire), Sadi Ferré (secrétaire adjoint), Robert Maillard (trésorier), Adèle Le Baron (trésorière adjointe) et Fernand Capelier (archiviste).

Dès janvier 1922, le syndicat de l’Aiguille rejoignit la CGTU et Adèle Le Baron en fut la secrétaire jusqu’en 1925, fonction qu’elle cumula avec celle de trésorière adjointe de la Bourse du Travail, ce qui lui permettait d’être permanente et de rejoindre la Fédération unitaire (CGTU) du Vêtement.

Militante très active du PCF, elle collabora quelques temps à l’organe régional du Parti, Le Communiste du Nord-Ouest et fut déléguée au congrès de novembre 1923 de la CGTU, à Bourges, où elle prit la parole à plusieurs reprises. Elle était membre de la Commission syndicale féminine dirigée par Marie Guillot.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221163, notice LE BARON Adèle, Marie, née DEMON par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 1er octobre 2020, dernière modification le 1er octobre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : L’Humanité, 12 octobre 1922 et 22 octobre 1923. — Compte rendu du congrès de Bourges. — Notes de Julien Chuzeville. — Arch. Com. Rouen 7 F 3 liasse Bourse du Travail. — "Le Communiste du Nord-Ouest" passim. — "Le Réveil Ouvrier" organe de l’Union départementale CGT de Seine-Inférieure. — "La Dépêche de Rouen" passim. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément