DENIER François, Joseph

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 21 mai 1912 à ? (Saône-et-Loire), exécuté sommairement le 30 août 1944 à Laizy (Saône-et-Loire) ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

À la fin du mois d’août 1944, les colonnes interminables de convois allemands retraitaient devant l’avance alliée. Le 30 août 1944, l’un d’eux s’arrêta en plein carrefour au hameau de Fontaine-la Mère, commune de Laizy (Saône-et-Loire). C’est à ce moment là qu’arriva une voiture du maquis conduite par deux jeunes résistants FFI venant de Saint-Léger-sous-Beuvray et se rendant sur Autun. Elle buta sur le convoi et fut interceptée. Les deux patriotes François Denier et son camarade André Kapamadjian furent arrêtés. Ils furent interrogés et abominablement torturés toute la nuit dans une ferme puis pendus sur un poteau au carrefour de Fontaine-la-Mère
Le lendemain, ils furent retrouvés, l’un pendu à un poteau électrique, un cigare enfoncé dans la bouche et l’autre attaché à genoux sur une borne, ficelé, une main sur la tête qui regardait la route. Ils étaient tuméfiés et criblés de balles car toutes les colonnes allemandes se rendant à Autun les mitraillaient en passant. Pendant plusieurs jours, il fut impossible de leur donner une sépulture décente, car le passage des convois ennemis était incessant et des patrouilles gardaient le carrefour, empêchant de les approcher.
François Denier est inhumé dans le carré mixte du cimetière Saint Laurent, rang 1, tombe 2, au Creusot (Saône-et-Loire).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et le titre de "Déporté et interné résistant" (DIR), dossier SHD Vincennes GR 16 P 174800. Il reçut à titre posthume la Médaille militaire, la Croix de guerre avec palme et la Médaille de la Résistance décernée par le président René Coty le 5 janvier 1956.
Son nom figure sur le monument aux morts, au [Le] Creusot (Saône-et-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221349, notice DENIER François, Joseph par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 18 décembre 2019, dernière modification le 28 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Journal de Saône-et-Loire du 30 août 2014, Le 30 août, deux maquisards tués à Fontaine-la-Mer.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément