MORICE Eugène, Norbert

Par Annie Pennetier

Né le 20 avril 1891 à Hautefontaine (Oise), mort le 15 février 1944 à Buchenwald ; cordonnier ; militant communiste ; résistant FTPF.

Eugène Morice était le fils de Henri Morice et de Mélanie Pottier. Marié à Marie Augustine Gauvin, le couple domicilié à Ressons-le-Long (Aisne) avait cinq enfants. Il y travaillait comme cordonnier.
Communiste clandestin, il appartenait à un triangle de résistance dans la région Villers-Cotterêts-Soissons (Aisne). Avec son groupe de FTP, dont André Beck, il pratiquait les sabotages. Il fut arrêté le 20 octobre 1942 puis déporté (matricule 41144) à Buchenwald où il mourut le 15 février 1944.
Il a été reconnu Mort pour la France, et homologué déporté résistant DIR, Résistance intérieure française RIF.

Son nom est gravé sur la plaque commémorative apposée dans la mairie de Ressons-le-Long.
Sa femme poursuivit ses activités d’agent de liaison après l’arrestation de son mari.Elle était domiciliée 5 Cité Crépin à Soissons après-guerre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221429, notice MORICE Eugène, Norbert par Annie Pennetier, version mise en ligne le 21 décembre 2019, dernière modification le 21 décembre 2019.

Par Annie Pennetier

SOURCES : SHD Vincennes GR 16 P 431168. —FMD, liste 171. — MémorialGenweb.

Version imprimable Signaler un complément