Narnhac (Cantal), 8 et 9 juillet 1944

Par Eric Panthou

Lors de l’attaque du maquis de la vallée de Brezons par les troupes allemandes, plusieurs résistants et le maire de Narnhac sont exécutés sommairement les 8 et 9 juillet 1944.

Le samedi 8 juillet trois colonnes allemandes convergent vers la vallée de Brezons. Les maquisards manœuvrent bien et évitent l’encerclement. A Narnhac, la population masculine avait été rassemblée, interrogée et, à 19 heures, le maire (Antoine Aldebert) et un autre habitant (Bertrand Vidalenc) étaient fusillés devant leurs compatriotes : ils avaient proclamé l’ordre de mobilisation un mois plus tôt et apporté aux maquisards une aide patente.
Deux FFI furent également tués au croisement des Quatre route le 8 juillet 1944, Petalugue et Pin.
Enfin, il faut signaler un groupe de 8 maquisards de la compagnie "Victoire"qui attaqua courageusement quelques voitures ennemies : 2 ou 3 maquisards furent tués (Marie Michel Bémer et André Saurel des suites de ses blessures).

Liste des victimes

Résistants :

BEMER Michel
Petalugue
Pin Alexandre
SAUREL André
VIDALENC Jean

Civil :

ALDEBERT Antoine

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221450, notice Narnhac (Cantal), 8 et 9 juillet 1944 par Eric Panthou, version mise en ligne le 22 décembre 2019, dernière modification le 26 décembre 2019.

Par Eric Panthou

SOURCE : Musée de la résistance d’Antérieux, "Vallée de Brezons - Juillet 1944", coll. Mémoire de la résistance cantalienne", 2010 .— Eugène Martres, Le Cantal de 1939 à 1945 - Les troupes allemandes à travers le Massif Central, Cournon, De Borée 1993 .— Favier, Lieux de mémoire et monuments du souvenir, Albédia, Aurillac 2007.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément