Neuvéglise, aujourd’hui Neuvéglise-sur-Truyère (Cantal), 23 juin 1944

Par Eric Panthou

Le 23 juin 1944, un groupe de maquisards se repliant du Réduit de la Truyère et se dirigeant vers Laroquebrou (Cantal) d’où étaient originaires la plupart, fut arrêté à Neuvéglise. Après avoir creusé leur tombe, les hommes ont été exécutés au matin du 23 juin 1944 par une patrouille allemande.

Monument commémoratif de Neuvéglise

Dans la nuit du 21 juin 1944, alors que les combats ont cessé dans le Réduit de la Truyère, la 30e compagnie entame son repli vers Laroquebrou d’où sont originaires la plupart de ses hommes. Après avoir franchi la Truyère à gué, puis la nationale 121, les hommes s’endorment dans une sapinière. C’est le jeune Puzenat qui donne l’alerte en tirant au fusil-mitrailleur sur une unité allemande motorisée arrivant en leur direction au petit matin.
La plupart des résistants, y compris d’anciens de la 26e Compagnie ayant combattu à Clavières (Cantal), durent s’enfuir. Mais 5 parmi eux, épuisés et souffrant des pieds, ne purent traverser la route à temps et furent arrêtés.
Ils furent emmenés en camion à Neuvéglise, gardés prisonniers toute la journée, avant d’être fusillés sommairement. Parmi les 5 victimes, Salvador Vieira fut longtemps présenté comme inconnu avant d’être identifié.

Financé par la commune, le monument en mémoire de ces victimes de Chiès a été conçu puis réalisé par Louis Crozatier. Il fut construit et inauguré en 1946.

Liste des victimes :

CAUVIN Marius
DIDIER Jean
LAGARRIGUE Roger
CASTRO Ginès
VIEIRA Salvador

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221451, notice Neuvéglise, aujourd'hui Neuvéglise-sur-Truyère (Cantal), 23 juin 1944 par Eric Panthou, version mise en ligne le 22 décembre 2019, dernière modification le 28 février 2021.

Par Eric Panthou

Monument commémoratif de Neuvéglise

SOURCES : "Un hommage émouvant a été rendu aux fusillés de Chiès", La Montagne, édition Cantal, 20 juin 2016 .— "Hommage aux fusillés de Chiès", La Montagne, édition Cantal, 28 juin 2012. — Jean Favier, La 26e Compagnie : Laroquebrou-Clavières. Éd. de l’Association du Musée de la Résistance d’Anterrieux, 2010.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément