VIALLAZ Joseph

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 27 avril 1886 à Saint-Rambert-en-Bugey (Ain), exécuté sommairement le 23 juin 1944 à Hauteville-Lompnes (Ain), ouvrier d’usine et découpeur sur métaux ; maire d’Hauteville-Lompnes ; résistant de la Résistance intérieure française (RIF).

Joseph Viallaz était le fils de Marie Eugénie Coudière, ouvrière en soie. Il fut reconnu et légitimé par le mariage de sa mère avec François Marie Auguste Viallaz le 2 juin 1887. Il se maria le 12 mai 1913 à Lyon Ve arr. avec Lina Joséphine Goffaux, cuisinière.
Il était domicilié à Oyonnax (Ain) où il exerçait le métier d’d’ouvrier d’usine puis après son mariage à Villeurbanne (Rhône), où il fut découpeur sur métaux. À la déclaration de guerre en 1914, il fut mobilisé au 319e régiment d’infanterie. Il fut blessé à Cirey-sur-Vezouze (Meurthe-et-Moselle) le 16 novembre 1914 et devint "Mutilé de guerre". En 1940, il était domicilié à Hauteville, devenu Hauteville-Lompnes le 31 juillet 1942 par réunion des deux communes. Il fut désigné maire d’Hauteville-Lompnes (Ain). par la résistance en avril 1944.
Le 23 juin 1944, les Allemands réoccupèrent Hauteville et joseph Viallaz se constitua prisonnier pour protéger sa population. On suppose qu’il fut immédiatement fusillé par l’ennemi. Son corps ne sera retrouvé qu’à la fin de la guerre et ramené à Hauteville.
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte de naissance le 28 mai 1948.
Son nom figure sur le monument aux morts 1939-1945, à Hauteville-Lompnes (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221539, notice VIALLAZ Joseph par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 décembre 2019, dernière modification le 26 décembre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : ajpN, Sanatorium de l’Espérance durant la Seconde Guerre mondiale (WWII).— Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne, Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Généanet, arbre de Sylvie Zélindre.— Wikipédia, monographie de Hauteville-Lompnes—.Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément