HUGON Marguerite épouse CUBIZOLLES

Par Eric Panthou

Née le 20 décembre 1887 à Auvers (Haute-Loire), massacrée le 15 juin 1944 à Auvers ; ménagère ; victime civile.

Stèle en mémoire de Marguerite et Mélanie Cubizolles

Fille de Jean Hugon et de Marie Amarger, Marguerite Hugon eut six sœurs et un frère. Elle épousa François Cubizolles le 11 février 1905. Ils eurent une fille et habitaient le hameau du Pavillon, à Auvers (Haute-Loire) où Marguerite était ménagère.

Le 15 juin 1944, elle fut prise en otage avec sa belle-mère, Mélanie Cibuzolles par les Allemands quatre jours après leur offensive contre le maquis du Mont-Mouchet, le 11 juin 1944.
Elles furent ensuite exécutées au "Pavillon" à Auvers, le même jour.

Elle a été reconnue "Mort pour la France". Son nom figure sur une plaque commémorative dans l’église d’Auvers ainsi que sur le Monument aux Morts de la commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221589, notice HUGON Marguerite épouse CUBIZOLLES par Eric Panthou, version mise en ligne le 28 décembre 2019, dernière modification le 24 avril 2021.

Par Eric Panthou

Stèle en mémoire de Marguerite et Mélanie Cubizolles

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 93, crimes de guerre à Pinols, Auvers. — Fernand Boyer, Témoins de pierre du sang versé : Les monuments de la Résistance en Haute-Loire, Le Puy, Éditions de la Société académique, 1983, 251 p. .— Manuel Rispal, Tout un Monde au Mont-Mouchet, 1940-1945, Ytrac, Editions Authrefois, 2014, 114 p. .— Mémorialgenweb .— Généanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément