DELVALLÉE René, Zéphir

Par Jacques Girault, Julien Veyret

Né 23 février 1925 à Lille (Nord), mort le 9 décembre 1993 à Lille ; professeur ; syndicaliste du SNET puis du SNES dans le Nord.

René Delvallée était le fils d’un sergent de ville devenu inspecteur de police, de gauche, résistant ; ses parents lui firent donner une instruction catholique au catéchisme. Élève de l’école primaire supérieure puis du lycée Faidherbe à Lille, il obtint le baccalauréat « mathématiques élémentaires ». Il prépara l’École normale supérieure de l’enseignement technique au lycée Faidherbe et fut reçu en 1944 en section A.

Nommé en 1946 professeur certifié au collège technique de Dunkerque puis muté au lycée technique Baggio de Lille pour enseigner l’électronique, il assura pendant plusieurs années les cours du soir destinés à la formation continue des adultes.

René Delvallée effectua son service militaire au service « spécial » Grandes Écoles à partir du mois d’août 1952 comme maréchal des logis.
D’une « laïcité stricte », il se maria en septembre 1952 à Annonay (Ardèche) avec Renée Chavot, élève de l’ENSET (entrée en troisième année, 1951-1952), section lettres, fille d’un comptable et d’une employée des PTT de tradition catholique. Ils firent baptiser leurs deux enfants et les envoyèrent au catéchisme.

Delvallée adhéra dès l’ENSET au Syndicat national de l’enseignement technique et fut double affilié à la FEN-CGT. Il continua son engagement syndical dans les sections (S1) de ses établissements et comme trésorier de la section académique du nouveau SNES de Lille, de 1966 à 1980. Il fut élu délégué du personnel aux commissions paritaires académiques des certifiés.

Partisan de l’autonomie du syndicalisme, il n’adhéra jamais à un parti politique, tout en se sentant proche du Parti socialiste unifié. Au sein du SNET, proche de la tendance « Unité pour une action syndicale efficace », il signa l’appel à voter UASE aux élections à la commission administrative nationale en 1957-1958. Il était membre du bureau du S3 du SNES de Lille, et demeura membre de la section des retraités du SNES.

Parallèlement, Delvallée s’investissait dans des associations de parents d’élèves, tout en participant à des animations le jeudi puis le mercredi dans les écoles primaires de son quartier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article22165, notice DELVALLÉE René, Zéphir par Jacques Girault, Julien Veyret, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 9 novembre 2021.

Par Jacques Girault, Julien Veyret

SOURCES : Arch. IRHSES, fonds L. Astre. — Le Travailleur de l’enseignement technique. — Renseignements fournis par la famille de l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable