BACH Gaston, Jean, Gabriel,

Par Anne Verdet

Né le 2 janvier 1894 à Lugagnac (Lot), massacré le 1er juin 1944 à Limogne-en-Quercy (Lot) ; cordonnier ; victime civile.

Gaston Bach photographié le jour de son mariage.
Gaston Bach photographié le jour de son mariage.
Crédit : photo communiquée à Anne Verdet par sa petite fille, Gisèle Russeil.

Gaston Bach était le fils d’Alexandre, cordonnier, et de Marie Aymard, habitant à Lugagnac, où ils étaient aussi de petits agriculteurs. Il fut mobilisé dans le 7e Régiment d’Infanterie de septembre 1914 à juin 1915, puis réformé pour raisons de santé.
Il avait épousé en 1920 Céline, Angèle Faurie, née à Beauregard, Lot, le 6 juillet 1897.
Celle-ci est décédée le 9 octobre 1921, quelques jours après la naissance de son deuxième enfant, Robert, né le 23 septembre. Leur fils aîné, Alban, né le 27 octobre 1920, est mort quelques jours après sa mère, le 28 octobre 1921.

« Le 1er juin 1944, Gaston Bach arrivait, à pied, par la route de Lugagnac. Il marchait tranquillement avec sa musette qui balançait à son épaule. Il était au niveau de « la placette », là où l’on vendait les volailles, quand un véhicule, venant en sens inverse, s’est arrêté face à lui. En plus du conducteur, il y avait un homme assis derrière sur le garde-boue de la roue. Il est descendu et il a tiré sur lui à bout portant. Gaston Bach s’est effondré et « le type » a tiré un autre coup. C’était la panique totale : « Les Allemands sont là, les Allemands sont là ! » Cette foire était très importante et tout le monde essayait de se cacher. Les maisons étaient pleines à craquer. » [Récit d’un témoin, Marie-France Pélissier, qui avait 17 ans en 1944.]
Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Lugagnac et sur une plaque commémorative apposée sur une maison à l’endroit de l’exécution.
Pas de mention Mort pour la France.



Voir Limogne-en-Quercy (Lot), 1er juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221673, notice BACH Gaston, Jean, Gabriel, par Anne Verdet, version mise en ligne le 2 janvier 2020, dernière modification le 16 janvier 2020.

Par Anne Verdet

Gaston Bach photographié le jour de son mariage.
Gaston Bach photographié le jour de son mariage.
Crédit : photo communiquée à Anne Verdet par sa petite fille, Gisèle Russeil.
Plaque commémorative
Plaque commémorative
Crédit : Anne Verdet

SOURCES : Etat civil. — témoignage de Marie-France Pélissier, qui avait 17 ans en 1944. — historique familial et photo fournis par sa petite fille, Gisèle Russeil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément