HERCÉ Louis, Hippolyte

Par Emeric Tellier

Né le 16 juillet 1874 à La Chapelle Saint-Fray (Sarthe) ; charron ; syndicaliste CGT des ouvriers en voitures.

Louis Hercé est le fils d’Auguste Hercé, né vers 1837, cultivateur de profession et de Josephine Richard, née vers 1838 et cultivatrice de profession, domiciliés à Sainte-Sabine (Sarthe).
 Il effectue son service militaire au sein du 13e régiment de Cuirassiers, du 16 novembre 1895 au 18 septembre 1898.
 Charron de profession, il est membre du conseil syndical de la Chambre syndicale des ouvriers en voitures et parties similaires du Mans et de la Sarthe en 1906.
Appelé en novembre 1914, il est envoyé successivement au 26e régime d’artillerie, puis au 31e régime d’artillerie, avant de rejoindre le 4e escadron du train. Il est réformé en août 1918 en raison d’une dysenterie amibienne dont il conserve des séquelles au moins jusqu’en 1922. Sa fiche matricule le décrit comme mesurant 1,71 mètre, les yeux gris, le visage ovale long, les sourcils noirs, le nez long, le menton rond et la bouche moyenne.
 S’agit-il du même Hercé, membre de la Fédération socialiste de la Sarthe ?
 Il réside successivement au 47 route de Tours au Mans (Sarthe), au 18 chemin de Laigné au Mans, au 82 rue Bertinière au Mans et enfin route de Bonnétable, toujours dans la même ville.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221687, notice HERCÉ Louis, Hippolyte par Emeric Tellier, version mise en ligne le 5 janvier 2020, dernière modification le 3 septembre 2020.

Par Emeric Tellier

SOURCES. Arch. dép. de la Sarthe (10 M 92) — Etat-civil et fiche matricule en ligne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément