GAUTHIER Auguste

Par Jean-Luc Marquer

Né le 12 octobre 1921 à Pont-en-Royans (Isère), sommairement exécuté le 28 juillet 1944 à Choranche (Isère) ; ouvrier agricole ; victime civile

Auguste Gauthier était le fils d’Auguste et de Léa Perrier.
Célibataire, il était ouvrier agricole chez Régis Idelon, cultivateur à Choranche (Isère).
Le 26 juillet 1944, une patrouille allemande de trois soldats se présenta à la ferme Idelon pour la fouiller.
Après des recherches infructueuses, les Allemands avisèrent Auguste Gauthier qui travaillait à l’écurie. Ils s’en saisirent et l’emmenèrent en direction du hameau des Arnaux, situé sur la commune de Saint-André-en-Royans (Isère).
À quelques centaines de mètres de la ferme, Auguste Gauthier fut fusillé au bord d’un ruisseau.
Son cadavre fut trouvé deux jours plus tard mais les Allemands interdisant toute sortie, il ne put être mis en bière que le 2 août 1944.
Auguste Gauthier fut enterré au cimetière de Choranche.
Son nom figure sur le monument aux morts de Pont-en-Royans (Isère).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221868, notice GAUTHIER Auguste par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 8 janvier 2020, dernière modification le 16 novembre 2020.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression 3808 W 581 — Mémorial GenWeb —

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément