DE MASSOT Pierre [DE MASSOT DE LAFONT Pierre]

Par Claude Pennetier

Né en 1900, mort en février 1969 ; journaliste, écrivain ; lié aux dadaïstes.

Dadaïste puis surréaliste, membre du Parti communiste de 1921 à 1956, Pierre De Massot combattit dans les rangs des FTP pendant la Résistance. Il fit partie du Comité national des écrivains et publia chez Losfeld une plaquette en hommage à André Breton* : Le Septembriseur. Il écrivit sur Francis Picabia et sur Marcel Duchamp. Il perpétua dans plusieurs de ses ouvrages le souvenir d’Erik Satie qu’il avait connu par l’entremise du peintre dadaïste, Francis Picabia. Sa correspondance avec André Gide, de 1923 à 1950, fut publiée 2001.
De Massot fut signataire de l’appel des 121. Membre du Comité pour la réhabilitation d’André Marty* en 1964, partisan résolu de la déstalinisation, il s’écarta du Parti communiste en 1956 et mourut vers février 1969.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article22194, notice DE MASSOT Pierre [DE MASSOT DE LAFONT Pierre] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 octobre 2008.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Débat communiste, 15 mars 1964. — Unir-Débat, n° 10, 10 octobre 1967 ; n° 27, 10 mars 1969. — Étant donné Marcel Duchamp, n°2, 1999, dossier Pierre de Massot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément