VIGNOL Louis, Esprit

Par Claude Pennetier

Né le 5 juin 1921 à La Ciotat (Bouches-du-Rhône), exécuté sommairement le 16 juin 1944 à Vieugy (Haute-Savoie) commune de Sacconges ; instituteur ; résistant et maquisard.

Mémorial Genweb

Le père de Louis Vignol, Joseph Paul Vignol, était charpentier ; sa mère Jeanne, Marie Müller, ménagère. Son père fut engagé volontaire pendant la Première Guerre mondiale.
Garçon "vif et gai" selon les témoignages, bon élève, Louis Vignol entra à l’école normale d’instituteurs d’Aix-en-Provence dont il sortit en 1940. Il fut nommé à l’école des Présentines à Marseille puis à Berre.
Hostile au STO, d’esprit résistant, le 13 mars 1943 il quitta Marseille il entra au maquis d’Argentine (Savoie) puis au maquis de Champlaitier dans la Massif de Bornes. Au plateau des Glières en Haute-Savoie il s’occupa du ravitaillement mais aussi de l’instruction des enfants de la zone contrôlée par le maquis. Pendant l’attaque des troupes allemandes et des miliciens en mars 1944, il fut blessé au col de la Colombière et capturé par la milice qui l’amena à l’hôpital d’Annecy. La milice l’interrogea pendant 14 jours sans obtenir de renseignements, même pas son état civil c’est un officier milicien français qui le livra aux troupes allemandes. Au petit matin du 16 juin 1944, avec quatorze compagnons, il fut fusillé dans une carrière de Vieugy (près d’Annecy) au lieu dit Sacconges.
Ses parents furent avertis par des résistants huit jours plus tard et vinrent sur place, guidés par des paysans. Ils trouvèrent son béret et sa musette.
La rue du Maréchal Pétain (dénommé en 1918) à La Ciotat, où Louis Vignol était né, prit son nom.

Son lieu d’exécution fut à nouveau utilisé par les autorités allemandes le 18 juin, le 16 juillet et le 17 août. Il y eut en tout quarante victimes. Chaque année une cérémonie une cérémonie se tient à la mi août devant le monument érigé en 1946 près du lieu d’exécution, monument rehaussé par une nouvelle stèle érigée en 2004.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222062, notice VIGNOL Louis, Esprit par Claude Pennetier, version mise en ligne le 16 janvier 2020, dernière modification le 17 janvier 2020.

Par Claude Pennetier

Mémorial Genweb

SOURCES : La Provence, 3 mai 1998, communiqué par Jacqueline Néplaz-Bouvet. — Mémorial Genweb. — AVCC, Caen, AC 21 P 688 723 (nc) ; SHD, Vincennes, 16 P 59 43 95 (nc). —Sites internet. — Michel Germain, Haute-Savoie. Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde Guerre mondiale en Haute-Savoie, Les Savoisiennes, 2009.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément