TOUR Francis

Né le 13 novembre 1933 ; militant de l’Union de la gauche socialiste (UGS) puis animateur d’Études et diffusion internationale (EDI).

Fils d’un horloger, Francis Tour fit un apprentissage d’horlogerie à Paris et travailla dans ce domaine. En 1957, il rejoignit la Nouvelle gauche. Il fut gagné au trotskysme par Raoul (Claude Bernard). Avec ce dernier, il refusa la fusion de l’UGS dans le PSU et essaya d’animer l’UPS (Union pour le socialisme). À la suite de l’échec de cette dernière, il rejoignit le groupe Lambert qu’il quitta en 1972-1973.
Il sympathisa avec Jean Risacher et fut un pilier de la maison d’édition Études et diffusion internationale (EDI) et l’un des animateurs d’Analyse et documents qui se proposait de favoriser la formation des militants de gauche et d’extrême gauche..

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222145, notice TOUR Francis, version mise en ligne le 19 janvier 2020, dernière modification le 19 janvier 2020.

SOURCE : Jean Hentzgen, Du trotskysme à la social-démocratie : le courant lambertiste en France jusqu’en 1963, thèse, université de Normandie, 2019.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément