DUBUC Roger, Edmond, Francis

Par Michel Germain

Né le 2 décembre 1908 à Neufchâtel-en-Bray (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), exécuté sommairement ou mort en action le 17 août 1944 à Chevrier (Haute-Savoie) ; résistant de l’Armée secrète (AS).

Fils de Joseph Moïse Dubuc et de son épouse Marthe Rachel, Roger Dubuc était réfugié à Sion (commune de Val de Fier). Il avait rejoint la Résistance et il était membre de l’Armée Secrète du secteur de Rumilly
Sur l’acte de décès (3/1944) enregistré dans la commune de Chevrier, il est écrit : « le corps a été trouvé sur le territoire de notre commune, au lieu-dit « Sous Chevrier (maisonnette n°2). Dressé le 20 août 1944, 20 heures sur déclaration de Raoul Dubois cultivateur et de Louis Charpentier, cultivateur tous deux domiciliés à Chevrier, qui lecture faite ont signé avec nous Edmond Marmilloud, maire de Chevrier ». En marge on lit « 17 août 1944 DÉCÈS – Mort pour la France le 10 décembre 1944… »
Il fut homologué FFI et obtint la mention Mort pour la France. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de la commune de Val de Fier (Sion), ainsi que sur celui de Chevrier. Il figure également sur la stèle érigée le long de la route 206 en aval du village de Chevrier, en hommage aux morts pour la Libération et aux victimes de la barbarie nazie. Les divers témoins d’alors parlent d’exécution, mais sa fiche sur Mémoire des Hommes indique qu’il fut « tué au combat ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222193, notice DUBUC Roger, Edmond, Francis par Michel Germain, version mise en ligne le 28 janvier 2020, dernière modification le 28 janvier 2020.

Par Michel Germain

SOURCES : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 195340 et Caen, AVCC, AC 21 P 174389.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément