ANCIAUX Raymond, Edouard, Paul

Par Jean-Claude Magrinelli, Annie Pennetier

Né le 8 novembre 1913 à Givet (Ardennes), exécuté après condamnation le 4 octobre 1943 à Cologne (Allemagne) ; mineur ; syndicaliste ; communiste ; résistant. ; déporté NN ; homologué FFC Forces Françaises Combattantes.

Raymond Anciaux. Photo de famille
Raymond Anciaux. Photo de famille

Né dans une famille de huit enfants, Raymond Anciaux fut d’abord bûcheron comme son père. Après son service militaire au 12e Régiment de Chasseurs à cheval à Sedan, il épousa Maria Cienka, d’origine polonaise et travailla à Droitaumont, ville de Jarny (Meurthe-et-Moselle) où le couple était domicilié. Il adhéra au Parti communiste en 1937 ou 1938 mais ne semble pas avoir été un militant actif. Il était syndiqué chez les mineurs CGT.
Il fut arrêté avec sa femme le 30 avril 1942 pour distribution de tracts communistes à Fléville-Lixière (Meurthe-et-Moselle). Ce fut également le cas de leurs amis Berthier. Passé aux mains de l’autorité d’occupation, il fut transféré à la prison de Fresnes avec Antoine Berthier, les deux femmes étant internées à Paris à la prison de la Santé.
Raymond Anciaux fut déporté Nuit et Brouillard (NN) le 12 juin 1942 au SS Sonderlager d’Hinzert avec Antoine Berthier. Maria fut déportée NN dans le même transport Paris-Trêves avec Suzanne Berthier.
Raymond Anciaux fut condamné à mort pour "avantages procurés à l’ennemi" le 4 juin 1943 par le Sondergereich (tribunal spécial) à la prison de Cologne qui était le siège du tribunal chargé des affaires Nacht un Nebel, Nuit et Brouillard (NN), venant de France.
Il a été exécuté à la prison Klingelpütz de cette ville le 4 octobre 1943 avec Antoine Berthier pour les mêmes motifs. Maria Anciaux fut condamnée par le tribunal spécial de Cologne à la peine de mort. Elle fut exécutée à Dortmund le 20 janvier 1944 avec Suzanne Berthier.
Reconnu Mort pour la France, il a été homologué FFC Forces Françaises Combattantes.
Son nom est gravé sur le Monument des déportés de Jarny.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222225, notice ANCIAUX Raymond, Edouard, Paul par Jean-Claude Magrinelli, Annie Pennetier, version mise en ligne le 29 janvier 2020, dernière modification le 20 novembre 2021.

Par Jean-Claude Magrinelli, Annie Pennetier

Raymond Anciaux. Photo de famille
Raymond Anciaux. Photo de famille

SOURCES : Jean-Claude Magrinelli, Militants ouvriers de Meurthe-et-Moselle sous l’Occupation, Nancy, 2020. — Fondation pour la Mémoire de la Déportation. — MémorialGenweb.— Photo transmise par Nadine Anciaux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément