DUFRENE [ou DUFRESNE] Raoul, François, Henri

Par Michel Germain, Dominique Tantin

Né le 17 juin 1920 à Annecy (Haute-Savoie), exécuté sommairement le 30 mars 1944 à La Balme-de-Thuy (Haute-Savoie) ; résistant des Glières, FFI.

Raoul Dufrene [ou Dufresne selon d’autres sources] était le fils de Louis et de Marie Gaillard, son épouse. Ancien chasseur au 27è B.C.A., il gagna le maquis en 1943, puis on le retrouve aux Glières en février mars 1944.
Lors du décrochage, il fut capturé probablement au Sappey (peut-être vers Morette). Il fut exécuté par les Allemands, au lieu-dit Sur-les-Îles, (La Balme-de-Thuy), le 30 mars à 16 heures, (fonds Mémorial de l’oppression 3808 W 1399).
Il est inhumé dans la nécropole militaire nationale de Morette, tombe n°8.
Il fut reconnu « Mort pour la France » le 11 août 1945 (transcription de l’acte de décès Annecy 22/1945). Il figure sur les plaques de marbre noir récapitulatives des « Morts pour la France » apposées dans le hall de la mairie d’Annecy sous le nom de « Dufrene » et sur le Mur du Souvenir élevé à l’entrée du cimetière de Morette. Son nom est également gravé sur le monument élevé aux morts du bataillon dans la cour du quartier militaire Tom Morel à Cran-Gevrier (Haute-Savoie). C’est sous l’orthographe Dufrene qu’il est répertorié sur Mémoire des Hommes et MémorialGenWeb.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222229, notice DUFRENE [ou DUFRESNE] Raoul, François, Henri par Michel Germain, Dominique Tantin , version mise en ligne le 29 janvier 2020, dernière modification le 26 septembre 2021.

Par Michel Germain, Dominique Tantin

SOURCES : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 198266 et Caen, AVCC, AC 21 P 176142.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément