BARROYER Marie, née RICHTER Marie

Née le 26 juillet 1906 à Pont-à-Mousson (Meurteh-et-Moselle) ; militante de la CGT et du Parti communiste à Nancy (Meurthe-et-Moselle) ; résistante ; morte en prison suite à son accouchement.

Marie Richter épousa le 11 avril 1925 Léon Barroyer*, menuisier. Le couple eut un garçon en 1929.
Domicilié à Nancy, ils travaillaient à l’usine de confection de chaussures Lévy. Marie Barroyer fut trésorière adjointe de la cellule communiste de la Grand’rue jusqu’à son déménagement à Vandoeuvre. Elle fut arrêtée par la police française, en janvier 1941, pour avoir organisé une collecte dans son atelier en faveur de la famille d’un militant communiste. interné. Elle participa à la résistance FTP de son mari qui fut arrêté et déporté. Elle même fut à nouveau arrêtée et emprisonnée à la prison Charles III de Nanct.
Elle décéda des suites de son accouchement à la Maternité centrale de Nancy. Ses deux enfants furent recueillis par la famille car son mari mourut le 10 juillet 1946 à Paris XIVe arr. d’une maladie contractée en déportation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222290, notice BARROYER Marie, née RICHTER Marie, version mise en ligne le 30 janvier 2020, dernière modification le 7 avril 2021.

SOURCES : Jean-Claude Magrinelli, Militants ouvriers de Meurthe-et-Moselle sous l’Occupation, Nancy, 2020. — Notes de Claude Pennetier. — AVCC, 21 P 14703 (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 35400 (concerne son mari).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément