LE PIVAIN René, Marie, Corentin

Par Jean-Yves Guengant

Né le 14 février 1812 à Landivisiau, (Finistère), mort le 25 juillet 1876 à Brest (Finistère) ; commis-négociant à Brest, membre du groupe phalanstérien finistérien et contributeur à la rente phalanstérienne.

René Marie naquit à Landivisiau dans une famille de dix enfants. Il est issu d’une lignée de commerçants et de chirurgiens. En 1844, René Marie était commis négociant dans la rue Saint-Yves, principale rue commerçante de Brest et centre névralgique du groupe fouriériste finistérien. Il était membre de la Société d’Émulation de Brest et il devint le trésorier de l’association en 1847. L’un des principaux axes de travail que le groupe fouriériste s’était en mars 1845 était l’instruction gratuite de la classe ouvrière. Il contribua à la rente phalansté-rienne. Sa famille contribua à fonder la boulangerie garantiste de Landivisiau. Juge au tribunal de commerce de Brest sous le Second Empire, il fut membre de la Société académique de Brest. Il dirigeait alors la succursale brestoise de la compagnie d’assurance, l’Union.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222390, notice LE PIVAIN René, Marie, Corentin par Jean-Yves Guengant, version mise en ligne le 5 février 2020, dernière modification le 1er février 2020.

Par Jean-Yves Guengant

SOURCES : Georges-Michel Thomas, « Une Société coopérative de Boulangerie à Landi-visiau en 1847 », Les cahiers de l’Iroise, n° 76, 1972. — État-civil, Archives municipales de Brest. — Annuaire de Brest et du Finistère, société d’émulation de Brest, E. Anner, imprimeur-libraire,

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément