VAUCEL Charles, Nicolas

Par Jean-Yves Guengant

Né le 13 mars 1809 à Brest (Finistère), mort le 18 février 1895 à Lambézellec (actuellement quartier de Brest) ; médecin, membre du groupe phalanstérien finistérien.

Fils de Guillaume-Marie Vaucel (1771-1847), un commis aux vivres de l’arsenal de Brest, et de Marie Jeanne Augustine Rondalina, (1780-1846), Charles Nicolas Vaucel fut élevé dans un milieu modeste dans le quartier de Recouvrance. Il fit des études de médecine et soutint en 1833 sa thèse de médecine sur « Quelques causes de maladies chez les ouvriers ».
Médecin au bourg de Gouesnou, dans la banlieue brestoise, il est cité sur la liste des membres du groupe phalanstérien, expédiée à l’École sociétaire, par ses responsables Paul de Flotte et Gilbert-Villeneuve, en décembre 1844. Il s’installa comme médecin à Coat-Ar-Gueven, commune de Lambézellec. En 1858, il adhéra à la nouvelle Société académique de Brest. Il décéda à son domicile le 18 février 1895.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222392, notice VAUCEL Charles, Nicolas par Jean-Yves Guengant, version mise en ligne le 1er février 2020, dernière modification le 1er février 2020.

Par Jean-Yves Guengant

SOURCES : Ch.-N. Vaucel, « Quelques causes de maladies chez les ouvriers », Paris, im-primerie Didot, 1833. — Archives de Brest Métropole. — Archives nationales, Fonds Fourier et Considerant, 10 AS 30, lettre du 7 décembre 1844.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément