LACOMBE Henri, Marie, Jean

Par jean-Louis Ponnavoy

Né le 12 janvier 1925 à Saint-Germain-des-Fossés (Allier), mort en action le 7 septembre 1944 à Pont-de-Roide (Doubs) ; étudiant en médecine ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Henri Lacombe était le fils d’Henri, économe au lycée de garçons de Moulins (Allier) pendant l’Occupation. Il fit sa scolarité au lycée de La-Roche-sur-Yon (Vendée) jusqu’en juillet 1942.
Après avoir obtenu son baccalauréat, il décrocha le concours d’entrée à la Faculté de médecine en 1943 et devint étudiant en médecine à Clermont-Ferrand.
Sous le pseudonyme de Charly, il s’engagea dans les FFI du Doubs le 12 juillet 1944, à Morteau au Groupement Frontière, commandé par le colonel remplaçant Lagarde, et au sous-groupement Plateau, commandé par Roland Ligier, dit "capitaine Chevrier". Il fut nommé aspirant le 17 août 1944.
Il fut également actif au sein du groupe franc mobile Périclès et sera de toutes les opérations sur la région, de Valdahon à Morteau pendant les combats de la libération à compter du 24 août 1944.
Le 7 septembre 1944 les forces alliées arrivèrent en vue de Noirefontaine et Pont-de-Roide. Elles furent accueillies par un violent barrage d’artillerie allemand et une sérieuse défense.
Il fut tué dans le combat en compagnie du baron Renaud De Vinck de Winnezeele au lieu-dit "la Derrière", au bord de la D 437, à Pont-de-Roide, commune située au nord de Noirefontaine (Doubs) le 7 septembre 1944.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué au grade d’aspirant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Il reçut une citation à l’ordre du corps d’armée comportant l’attribution de la Croix de guerre avec étoile de vermeil, en date d’août 1946 et qui est libellée ainsi : « Jeune patriote venu spontanément aux FFI. Après s’être fait remarquer par sa vaillance au cours des combats livrés pour la libération de Morteau, a trouvé une mort héroïque le 9/9/1944 à La-Derrière (Doubs), au cours d’une reconnaissance profonde menée pour reprendre contact avec l’ennemi en retraite. »
Son nom figure sur le monument aux morts, à Saint-Germain-des-Fossés (Allier) et sur la stèle commémorative érigée sur le lieu de l’action, à Noirefontaine (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222403, notice LACOMBE Henri, Marie, Jean par jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 2 février 2020, dernière modification le 2 février 2020.

Par jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne, Stèle en hommage aux 2 aspirants FFI tombés le 7 septembre 1944 Pont-de-Roide (Doubs).— Site Bourguiclic, Les Alliés arrivent à Pont-de-Roide en septembre 1944.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément