BERGER Marguerite, Élisa dite Élisabeth

Par Jacques Girault

Née le 15 août 1901 à Villejuif (Seine, Val-de-Marne), morte de 6 décembre 1975 à Saint-Michel-en-Ternoise (Pas-de-Calais) ; inspectrice primaire ; militante pédagogique.

Fille d’un charcutier, Marguerite Berger fut élève de l’École normale d’institutrices de Paris de 1919 à 1921. Elle obtint le certificat d’aptitude pour l’enseignement de la gymnastique et un diplôme d’assistante d’hygiène scolaire (Hôpital des Enfants malades). Habitant Villejuif, elle enseigna dans les écoles primaires de Vitry-sur-Seine (1922-1924), du Ve arrondissement (1925-1928), du XIVe (1928-1931), avant de devenir directrice de l’école maternelle de Clamart de 1931 à 1939. Selon un rapport d’inspection, son école de cinq classes était une « véritable maison des enfants et des familles ». Titulaire du certificat d’aptitude à l’inspection des écoles maternelles en 1930, elle obtint le certificat d’aptitude à l’inspection primaire en 1940. Auparavant elle avait participé aux expériences pédagogiques menées depuis le Front populaire.

Marguerite Berger fut déléguée comme inspectrice départementale des écoles maternelles dans la Somme et le Pas-de-Calais dans les secteurs de Montreuil-sur-mer puis d’Arras II de 1939 à 1941. Titularisée en 1942 comme inspectrice primaire dans le Pas-de-Calais, retraitée en 1965, après avoir habité Mondicourt, elle s’installa à Saint-Michel-sur-Ternoise après sa retraite en 1965.

Syndiquée, elle intervenait dans les années 1950 dans la partie pédagogique de L’École libératrice, sur l’organisation des cours et le15 octobre 1954 sur l’« organisation générale du centre d’enseignement ménager » et dans la rubrique "Notre école rurale". En 1949, elle apporta son concours actif à l’expérience des classes intercommunales qui furent des réussites pédagogiques. Il s’agissait de classes de fin d’études avec ramassage par automobile des élèves, cours complémentaire avec un internat coopératif à Bapaume. Ces élèves fréquentaient des colonies de vacances, un centre d’enseignement agricole de Marquion avec des cours postscolaires d’enseignement ménager pour les filles.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222461, notice BERGER Marguerite, Élisa dite Élisabeth par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 février 2020, dernière modification le 2 février 2020.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat. F17/ 28414. — Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément