BESSON Georges, Paul, Marius

Par Jacques Girault

Né le 6 juillet 1921 au Pouzin (Ardèche), mort le 18 septembre 2003 à Saint-Louis (La Réunion) ; instituteur en Ardèche puis à La Réunion ; militant du SNI.

En 1921, son père était soldat dans un régiment de défense contre avions à Avignon (Vaucluse). Il devint employé à la compagnie de chemins de fer PLM, comme sa mère, qui y était également employée.

Georges Besson se maria en avril 1947 à la mairie de Bourg-Saint-Andéol (Ardèche) avec une employée de bureau. Il enseignait à l’école de garçons de la ville de 1948 à 1956. Militant de la section départementale de l’Ardèche du Syndicat national des instituteurs, pour les élections au bureau national, fin 1949, il figurait en dix-neuvième position sur la liste "Par l’unité et l’action, nous œuvrerons à la sauvegarde de l’école, de la liberté et de la paix". Il ne fut pas élu par le conseil national, le 27 décembre 1949, avec 250 voix (10e de la liste B).

Élu au conseil départemental de l’enseignement primaire en septembre 1951, il démissionna à la fin de 1953 pour protester contre la politique gouvernementale répressive et antilaïque. Il fut réélu en janvier 1954

Il quitta l’Ardèche pour La Réunion et fut intégré dans le cadre des instituteurs de ce département à compter du 23 février 1957.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222495, notice BESSON Georges, Paul, Marius par Jacques Girault, version mise en ligne le 3 février 2020, dernière modification le 26 août 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : L’Ecole libératrice. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément