BLIN Alfred, Jules

Par Jacques Cousin

Né le 16 septembre 1896 à la Roë (Mayenne), mort le 12 octobre 1977 à Laval (Mayenne) ; instituteur ; militant syndicaliste à la section mayennaise du SNI ; journaliste à l’hebdomadaire laïque Les Nouvelles Mayennaises

Son père exerçait la profession de fondeur, sa mère d’ouvrière. Alfred Blin fut élève de l’École normale d’instituteurs de Laval du 1er octobre 1912 au 7 avril 1915 où il passa avec succès le brevet supérieur. Il exerça successivement à Ernée (1918-1919), Pommerieux (1919-1921), Torcé-en-Charnie (1921-1924), Saint-Fraimbault-de-Prières (1924-1926), Vautorte (1926-1931), puis au cours complémentaire de Mayenne-Est (1931-1935), et enfin au cours complémentaire de Laval (1936-1950).

Alfred Blin fut élu pour compléter la commission administrative de la section à l’assemblée générale du 22 mars 1945. Nommé secrétaire adjoint, il prit également en charge La Voix Syndicale, bulletin mensuel de la section. Il fut en même temps, à partir d’octobre 1944, secrétaire de rédaction de l’hebdomadaire Les Nouvelles Mayennaises qu’il présentait ainsi dans La Voix Syndicale de mars-avril-mai 1945 : « Elles paraissent chaque semaine depuis la Libération ; elles portent la parole républicaine à travers le département. Elles défendent l’école laïque… Elles seront là demain, lors des prochaines luttes pour la liberté, la laïcité, la justice, la République démocratique et sociale ».

Le 29 octobre 1944, Blin réclama dans un article sur la réforme de l’enseignement, l’unité nationale autour de l’école. « Une seule école pour une seule jeunesse ». Pendant plusieurs années, il tint dans Les Nouvelles Mayennaises une rubrique en patois dénonçant les abus et injustices de la société. Blin ne se représenta pas aux élections pour le renouvellement du conseil syndical, le 16 octobre 1947. Cependant, au moment de la scission au sein de la CGT, il prit fait et cause pour Auguste Beuneux qui militait en faveur du ralliement de la section mayennaise du Syndicat national des instituteurs à la nouvelle confédération CGT-FO.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222504, notice BLIN Alfred, Jules par Jacques Cousin, version mise en ligne le 3 février 2020, dernière modification le 3 février 2020.

Par Jacques Cousin

SOURCES : Arch. Dép. Mayenne, La Voix Syndicale, Les Nouvelles Mayennaises. — État-civil de La Roë (Mayenne). —Bulletin départemental de l’enseignement primaire, tableau de classement, 1945.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément