ESCUDERO-PEINADO Avelino

Par Michel Germain

Né le 20 avril 1919 à Tolède (Espagne), exécuté sommairement le 27 mars 1944 à Thorens (Haute-Savoie) ; républicain espagnol ; résistant des Glières.

Avelino Escudero-Peinado participa à la Guerre d’Espagne dans les rangs des Républicains et combattit les armées du général Franco sur l’Ebre. En 1939, après la victoire du franquisme, il se réfugia en France. Avec la guerre, il fut, avec d’autres républicains, intégré au 517è Groupement de travailleurs étrangers (G.T.E.) en Haute-Savoie.
Prenant le maquis pour éviter l’arrestation lors de l’occupation allemande, il fit partie du groupe du Clus à Nâves (sous les ordres de Navarro). Le groupe monta sur le Plateau des Glières le 1er février 1944 et forma les sections « Ebro » et « Renfort Ebro », en poste sur le versant sud-est du Plateau, au-dessus du nant de Talavé. Après l’ordre de décrochage, il tenta de sortir par le versant nord-ouest comme il en avait reçu l’ordre.
Avelino fut exécuté par la Milice française, le 27 mars 1944, au lieu-dit Sales, (Thorens). (Mémorial de l’oppression 3808 W 1348 n.7).
À l’automne 1944, son corps fut transféré dans la nécropole militaire nationale de Morette, tombe n°30. Un monument aux Espagnols morts pour la France a été édifié à Annecy (avenue de Genève) et le nom de Escudero-Peinado est gravé sur le Mur mémorial élevé à l’entrée de la nécropole de Morette, ainsi que sur le monument aux morts de Thorens-Glières.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222511, notice ESCUDERO-PEINADO Avelino par Michel Germain, version mise en ligne le 3 février 2020, dernière modification le 26 septembre 2021.

Par Michel Germain

SOURCES : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — Mémoire des Hommes. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 211023 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément