MICHALET Jules, Lucien, Joseph

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 15 mars 1904 à Choux (Jura), exécuté sommairement le 8 avril 1944 à Choux ; cultivateur ; résistant sans affiliation connue.

Lucien Michalet était le fils de Victor Adrien, cultivateur et de Marie Sidonie Angèle Grandclément, cultivatrice. Il était marié avec Marie Marcelline Lucia Mercier. Il était domicilié à Choux où il exerçait le métier de cultivateur.
Le 7 avril les Allemands lancèrent l’Opération "Frühling" ou "Printemps" contre les maquis et la population du Haut-Jura.. Les premiers eurent lieux avec les maquisards du camp Martin à La Versanne. L’ennemi eut de nombreux tués. Parvenus à Choux le 8 avril, les Allemands arrêtèrent Lucien Michalet et René Burdet qui étaient soupçonnés d’avoir aidé le maquis. Les deux hommes furent abattus à 16h30 au lieu-dit "Aux Noirattes", à Choux (Jura). Plusieurs maisons du village furent incendiées.
L’acte fut dressé le 9 avril sur la déclaration de Étienne Jacquenod, 43 ans, cultivateur, domicilié à Choux.
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite le 22 mars 1948 sur l’acte de décès mais il n’a pas de dossier d’homologation à la Résistance.
Son nom figure sur la stèle commémorative 1939-1945, sur la plaque commémorative 1939-1945 dans l’église Saint-Laurent et sur le monument aux morts, à Choux (Jura).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222682, notice MICHALET Jules, Lucien, Joseph par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 7 février 2020, dernière modification le 7 février 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : François Marcot, La Résistance dans le Jura, édition Cêtre, Besançon, 1985 .— Mémorial Genweb.— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément