BRANDSILBER Bernard

Par Jean-Luc Marquer

Né le 12 avril 1900 à Darmstadt (Allemagne), sommairement exécuté le 15 août 1944 au Bourg-d’Oisans (Isère) ; chimiste ; victime civile

Issu d’une famille juive, Bernard Brandsilber était le fils de Henoch et de Regina Schönberg.
Il épousa Sarah Kanner.
Il exerçait la profession de chimiste et habitait 7 rue Aubert Dubayet à Grenoble (Isère).
En août 1944, il demeurait au Vert au Bourg-d’Oisans (Isère).
Le 13 août 1944, les troupes allemandes procédèrent à une vaste rafle dans la région.
Les personnes arrêtées furent enfermées dans le foyer municipal du Bourg-d’Oisans.
Le 14 août 1944, des membres de la Gestapo et des membres des JEN (Jeunes de l’Europe Nouvelle), sous l’uniforme de Waffen-SS, vinrent de Grenoble procéder aux interrogatoires à la suite desquels ils maintinrent l’arrestation d’une trentaine de personnes.
Le 15 août 1944, 5 prisonniers furent emmenés à un kilomètre au nord du Bourg-d’Oisans, au lieu-dit "les Ilats". Là, vers huit heures, ils furent sommairement exécutés d’une balle dans la nuque et jetés dans la rivière "La Rive", très probablement par des JEN.
Parmi eux, Bernard Brandsilber.
Son nom figure sur le monument aux morts du Bourg-d’Oisans.
Bernard Brandsilber figure parmi les victimes de la Shoah recensées par le Mémorial de la Shoah à Paris et par le Mémorial de Yad Vashem à Jérusalem (Israël).


Voir : Le Bourg-d’Oisans (Isère)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222773, notice BRANDSILBER Bernard par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 20 février 2020, dernière modification le 3 février 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 38080 W 406 et 438 — Mémorial Genweb — Mémorial de la Shoah — Mémorial de Yad Vashem — http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/lucien.htm — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément