WEBER Jean, Pierre

Par Jean-Luc Marquer

Né le 27 juillet 1913 à Metz (Moselle), sommairement exécuté le 14 août 1944 au Bourg-d’Oisans (Isère) ; militaire de carrière puis chef de district au ravitaillement général ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur

Jean, Pierre Weber était le fils de Jean Weber et de Christine Heinzen.
Il était militaire de carrière avec le grade de sergent-major et servit au 152ème RI. jusqu’à la dissolution de l’Armée d’armistice le 1er décembre 1942.
Il occupa ensuite les fonctions de chef de district au ravitaillement général.
Célibataire, il était domicilié rue de la République à la Tour-du-Pin (Isère), rue de la République.
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit le Maquis de l’Oisans, secteur 5 de l’AS-Isère.
Il fut fait prisonnier par les Allemands au Pont du Prêtre, lieu situé entre La Mure (Isère) et Valbonnais (Isère).
Il fut amené au Bourg-d’Oisans (Isère) le soir du 14 août 1944. Le docteur Schlumberger, qui habitait en face de la salle des fêtes fut témoin de son sort.
Après un interrogatoire sommaire, il fut brutalisé, giflé et roué de coups de pied.
Puis des hommes l’empoignèrent, l’emmenèrent derrière la salle des fêtes et trois coups de feu retentirent.
Il fut enterré sommairement dans une fosse profonde d’à peine 30 centimètres.
Le 16 août 1944, le juge de paix du Bourg d’Oisans ordonna son exhumation et fit prendre des photographies qui permirent d’identifier la victime.
Pierre Weber obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué résistant membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Son nom figure sur le monument aux morts du Bourg-d’Oisans et sur le Mémorial du Maquis de l’Oisans à Livet-et-Gavet (Isère)


Voir : Le Bourg-d’Oisans (Isère)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222782, notice WEBER Jean, Pierre par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 20 février 2020, dernière modification le 30 avril 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes GR 19 P 38/10 ; GR 16 P 601583 (à consulter) — Mémorial GenWeb — Coutumes et traditions de l’Oisans, N° 87, février 2015 — Geneanet — Mémorial GenWeb — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément