MARTIN Roland, Louis

Par Annie Pennetier

Né le 13 décembre 1925 à Champigny-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne), exécuté le 25 août 1944 à Champigny-sur-Marne ; marchand forain ; résistant FFI.

Fils de Eugène Louis Martin et de Aline Lebel, veuve, commerçante sur les marchés, Roland Martin, âgé de 18 ans, travaillait avec sa mère. Il pratiquait l’aviation.
Le 25 août 1944, alors que Paris est libérée, de violents combats ont lieu au pont de Joinville (Seine, Val-de-Marne) opposant Allemands et résistants du Comité de libération de Joinville placé sous le commandement du FTP Robert Deloche. Sauver ce pont, c’est la possibilité pour les alliés de poursuivre l’armée allemande dans sa retraite vers l’Est.
Roland Martin fut blessé mortellement par un prisonnier allemand qu’il ramenait de Joinville à Champigny et qui lui subtilisa son arme. Il mourut le 25 août 1945 à 22 heures, avenue Pétain (Roger-Salengro, nationale 4) où il habitait au n° 14.

Inhumé à Champigny-sur-Marne, son nom est gravé sur le monument aux morts.
Il a été reconnu Mort pour la France et homologué FFI.
Décoré de la Croix de guerre et de la Médaille militaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222870, notice MARTIN Roland, Louis par Annie Pennetier, version mise en ligne le 13 février 2020, dernière modification le 13 février 2020.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Arch. mun. Champigny-sur-Marne 4H. — SHD Vincennes, GR 16 P 399018 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément