GIROUD-GERBETTANT René, Joseph

Par Michel Germain, Dominique Tantin

Né le 15 janvier 1926 à Évian (Haute-Savoie), exécuté sommairement le 19 juillet 1944 à Arâches-la-Frasse (Haute-Savoie) ; résistant dans les FTPF.

René Giroud-Gerbettant (parfois écrit Gerbetant) avait rejoint les FTP l’année de ses 18 ans. Le mercredi 19 juillet 1944, des hommes de la compagnie F.T.P. 93-16 arrêtèrent un train de marchandises à la hauteur de Balme (un peu avant Magland dans la moyenne vallée de l’Arve). Ils provoquèrent ensuite une explosion sur la locomotive empêchant la machine de repartir. La circulation était donc coupée sur cette voie.
En fin d’après-midi, le colonel Mayer, qui commandait l’ensemble des troupes allemandes en occupation en Haute-Savoie, envoya une colonne en renfort dans la vallée en amont de Cluses. Cette troupe, montée sur 22 véhicules, redescendant le 20 juillet, fut violemment accrochée par 67 maquisards de la 16è compagnie restés sur place en embuscade dans la vallée, dans le passage étroit dominé par les hautes falaises de Balme. Les maquisards décrochèrent et les soldats valides, qui avaient sauté des camions, ratissèrent le secteur.
Assurant le repli de ses camarades, René Giroud-Gerbettant fut capturé, cloué à un arbre et torturé sauvagement, avant d’être abattu. Suatton, également fait prisonnier, fut incarcéré à l’Ecole d’Horlogerie de Cluses. Il sera libéré par ses camarades le 18 août 1944.
Une modeste stèle de pierre érigée sur la droite de la route en descendant rappelle ce drame. René Giroud-Gerbettant figure sur le monument aux morts de Loisin.
René fut reconnu « Mort pour la France » (dossier n° 552 983, transcription du 15 mars 1946), FFI et Interné résistant. La médaille de la Résistance lui fut décernée par un décret en date du 2 février 1960. D’autre part son nom a été retenu dans le Mémorial de l’oppression 3808 W 1395 pour acte de torture avant exécution.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222899, notice GIROUD-GERBETTANT René, Joseph par Michel Germain, Dominique Tantin , version mise en ligne le 13 février 2020, dernière modification le 13 février 2020.

Par Michel Germain, Dominique Tantin

SOURCES : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 258847 et Caen, AC 21 P 193304.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément