PERRYMOND Auguste dit PERRIMOND

Par Jean-Marie Guillon

Né le 1er décembre 1877 à Tanneron (Var), tué au combat le 15 août 1944 à Montauroux (Var) ; ouvrier agricole ; Forces Françaises de l’Intérieur-Francs tireurs et partisans (FFI-FTP).

Fils de Benjamin Perrymond, cultivateur, et de Rose Gastaud, cultivatrice, Auguste Perrimond (selon l’orthographe usuelle de son nom), était ouvrier agricole. Il avait rejoint les FTP du camp Valcelli sur le plan de Canjuers, au Malay (commune de Brovès, Var) au moment de la mobilisation résistante du 6 juin 1944. Il fut tué le 15 août, jour du Débarquement sur les côtes varoises, à la Colle noire, commune de Montauroux, vers 13 heures dans l’embuscade qui stoppait une colonne allemande se dirigeant vers Draguignan (Var).
Auguste Perrimond reçut le titre de « Mort pour la France ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article222991, notice PERRYMOND Auguste dit PERRIMOND par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 18 février 2020, dernière modification le 12 juillet 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Arch. dép. Var 93 J (fonds ANACR, dossier 1976). ⎯ presse locale (Le Petit Varois, 21 août 1946). ⎯ site internet Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 129709.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément