THOMAS Godefroy, Lucien, Marcel

Par Jean-Marie Guillon

Né le 16 janvier 1904 à Carnoules (Var), tué au combat le 16 août 1944 à Carnoules ; cheminot ; Forces Françaises de l’Intérieur-Francs tireurs et partisans (FFI-FTP).

Fils de Jules Thomas, propriétaire, et d’Anaïs Molinari, sans profession, marié à Brignoles (Var) le 19 septembre 1925 avec Marie-Louise Félix et remarié à Besse (Var) 7 décembre 1943 avec Paulette Crozat, Godefroy Thomas était brigadier-chef au dépôt SNCF de Carnoules.
Il avait rejoint le groupe FTP local au moment de la mobilisation résistante de juin 1944. Participant aux combats pour la libération qui accompagnaient l’avancée des troupes débarquées la veille dans le Var, il était en mission avec un autre résistant et un petit groupe de soldats américains, arrivés en avant-garde au domaine du Grand Cros lorsqu’il fut surpris et abattu, vers 16 heures, dans des circonstances peu claires, par de soldats allemands. Il reçut le titre de « Mort pour la France ». Son nom figure sur la plaque de la gare de Carnoules « A la mémoire des agents SNCF tués par faits de guerre 1939-1945 ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223002, notice THOMAS Godefroy, Lucien, Marcel par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 23 février 2020, dernière modification le 31 mars 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : SHD 13P54 enquête gendarmerie sur Résistance canton de Carnoules 26 mars 1958. ⎯ Arch. dép. Var 93 J (fonds ANACR, dossier 2329, témoignage sur sa mort par OLIVA Roger, 17 août 1944). ⎯ site internet Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 163447. ⎯ Robert Mencherini, Cheminots en Provence. Les années de guerre 1939-1945, Marseille, CE des cheminots PACA éd., 2012.. ⎯ état civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément