VELEIX Joseph

Par Jean-Marie Guillon

Né en 1904, tué au combat le 16 août 1944 à Fréjus (Var) ; gendarme ; Forces Françaises de l’Intérieur (FFI).

Gendarme resté à la garnison de Fréjus en juin 1944, il se mit avec ses camarades à la disposition du chef de la Résistance locale au moment du débarquement sur les plages varoises. Fréjus faisait partie de la zone de débarquement, mais celui-ci ne put y avoir lieu le 15 août par suite des défenses allemandes. La ville fut libérée le lendemain. C’est au cours de ce combat que le gendarme Veleix perdit la vie. Selon des témoins, il fut tué par un soldat allemand qui tirait à partir du clocher de la cathédrale.
Il est inhumé à Fréjus dans le carré militaire, tombe 36. Sur sa tombe figure une plaque : La 358e promotion de l’école de gendarmerie de Montluçon à son Parrain. Une rue de Fréjus porte son nom. Celui-ci figure sur le Mémorial de la Résistance de la ville.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223006, notice VELEIX Joseph par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 23 février 2020, dernière modification le 26 juillet 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Arch. dép. Var 1 W 95, rapport du chef d’escadron Favre, commandant la compagnie de gendarmerie du Var sur rôle de la gendarmerie du Var pendant la période de la Libération. ⎯ Témoignages. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément