DÉOM Jean, Émile, Joseph

Par Jean Reynaud

Né le 3 janvier 1930 à Epernay (Marne), mort le 9 décembre 2016 à Aix-en-provence (Bouches-du-Rhône) ; professeur ; militant syndicaliste du SNET puis du SNES et de la FEN dans les Bouches-du-Rhône et à la Réunion.

Fils d’un comptable et d’une fonctionnaire aux services statistiques qui devinrent l’INSEE en 1946, Jean Déom fit ses études secondaires au lycée de Reims (Marne), puis intégra l’Ecole normale supérieure de l’enseignement technique (promotion 1949-1952). Il y connut Claudette Fournival (promotion 1950-1953) qu’il épousa le 7 août 1952 à Beauvais (Oise) et qui devint agrégée d’histoire-géographie.

Après son service militaire, Jean Déom, nommé professeur certifié de lettres modernes, enseigna à l’école nationale professionnelle qui devint lycée technique de Reims (1954-1962), service partiellement interrompu car il fut rappelé en Algérie. Il fut nommé ensuite au lycée Vauvenargues d’Aix-en-Provence (1962-1978), puis suivit son épouse, nommée inspectrice pédagogique régionale à la Réunion, où il enseigna à l’École normale mixte de Saint-Denis de 1978 à 1981. Le couple revint en métropole à Dijon (Côte d’Or), où Jean Déom enseigna au lycée du Castel (1981-1982) avant de terminer sa carrière au lycée Mendès-France de Vitrolles (Bouches-du-Rhône) (1982-1990).

Syndiqué au Syndicat national de l’enseignement technique depuis l’ENSET, il s’investit dans le militantisme syndical, surtout durant son passage dans l’académie d’Aix, dans le SNET puis le nouveau SNES (classique, moderne, technique). Candidat à la commission administrative nationale du SNET (liste « Union pour une action syndicale efficace »), il participa aux réunions de la commission mixte SNES-SNET, préparatoire à l’unification des deux syndicats. Il fut ensuite élu membre titulaire de la première CA nationale du nouveau SNES en 1966 et suppléant sur la liste Unité et Action, de 1967 à 1975.

Jean Déom était en même temps secrétaire de la sous-section d’Aix de la Fédération de l’Éducation nationale des Bouches-du-Rhône et membre de son secrétariat départemental. Élu en décembre 1966 à la CA académique du SNES, il devint un des principaux responsables de la nouvelle direction « Unité et Action » du S3 d’Aix-Marseille, aux côtés de Jean Reynaud et Joseph Dunand, chargé des « affaires personnelles » (information et défense individuelle des personnels). Il était alors commissaire paritaire académique et national des certifiés (1969-1975).

À la Réunion, il adhéra au Syndicat national du personnel des écoles normales et fit partie du secrétariat départemental de la section FEN.

Lors de son retour dans l’académie d’Aix, agrégé depuis 1984, il fut le secrétaire de la section SNES du lycée de Vitrolles, où il créa un atelier-théâtre qui fonctionnait toujours en 2007.

Jean Déom, retraité depuis 1990, et son épouse, résidaient à Aix en 2007.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article22306, notice DÉOM Jean, Émile, Joseph par Jean Reynaud, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 7 août 2021.

Par Jean Reynaud

SOURCES : Arch.S3 du SNES d’Aix, Le Travailleur de l’enseignement technique, L’Université syndicaliste. --- Fonds L. Astre. — Note de Julien Veyret. — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément