LEPAGE Gilbert, François, Ernest

Par Jean-Marie Guillon

Né 29 mars 1907 à Évian (Haute Savoie), tué en mission le 18 août 1944 à La Londe-les-Maures (Var) ; profession inconnue ; Forces françaises de l’Intérieur (FFI)

Fils d’Ernestine Pollien, journalière, reconnu par Léopold Lepage le 30 janvier 1920, Gilbert Lepage s’était marié à Marseille le 2 octobre 1930 avec Reine-Rose Sannat.
Agent de liaison de la Résistance hyéroise, il fut chargé de porter des renseignements et des cartes aux soldats des Commandos d’Afrique, débarqués dans la nuit du 14 au 15 août 1944 au Rayol-Canadel (Var) et qui avançaient vers Hyères. Il fut tué à Mauvannes (Hyères) le 18 août alors que les Allemands retranchés dans les batteries qui dominaient la plaine résistaient à l’attaque des Commandos.Dans sa séance du 22 septembre 1944, le conseil municipal de Hyères proposa qu’il soit inhumé, tout comme Gilbert Lepage, au carré du Souvenir français du cimetière. Il reçut le titre de « Mort pour la France ». Son nom et celui de plusieurs autres FFI figurent sur le monument du cimetière de La Ritorte sous la rubrique « Victimes civiles des opérations de la libération d’Hyères. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223072, notice LEPAGE Gilbert, François, Ernest par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 24 février 2020, dernière modification le 28 juin 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Arch. Municip. Hyères, registre de délibération 22 septembre 1944. ⎯ site internet Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 77906. ⎯ Gustave Roux Heures de souffrance, d’espérance et de joie. Histoire de l’occupation de la région d’Hyères et de sa Libération, Draguignan, Imp. Olivier-Joulian, 1947, p. 68-69⎯ état civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément