PACE René, Louis, Auguste

Par Jean-Marie Guillon

Né le 24 août 1924 à Paris, 14e arr. (Seine), tué au combat à Toulon (Var) le 21 août 1944 ; Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Fils de Xavier Pace et de Valentine Roux, célibataire, ce jeune catholique, dont la famille résidait dans l’Indre, à l’abbaye de Fontcombault, faisait partie des secouristes toulonnais. Ses sympathies allaient aux libérateurs. Deux jours après le débarquement sur les plages du Var, le 15 aout 1944, il fut affecté comme équipier d’urgence dans le quartier du Fort rouge. Alors que les combats pour la libération de la ville venaient de commencer, il fut grièvement blessé le 21 août par des éclats d’obus devant l’abri de la Baume (quartiers Ouest). Il mourut le lendemain à l’hôpital militaire Sainte-Anne. Ses obsèques eurent lieu en même temps que celles du routier brancardier Paul Ludwig (voir ce nom) le vendredi 25 août. Son nom figure sur le monument aux morts du quartier de Valbourdin.
Assimilé aux FFI, il reçut la mention « Mort pour la France » le 17 novembre 1948.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223087, notice PACE René, Louis, Auguste par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 18 février 2020, dernière modification le 9 juillet 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 107881. ⎯ presse locale (Le Var libre n°2 30 août 1944) . ⎯ Agenda de l’abbé Bonin. ⎯ registre décès Toulon (arch. municipales 4 E 139).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément